Un Chief Data Officer au gouvernement avant juin 2014 ?

Le gouvernement a annoncé vouloir créer un poste de Chief Data Officer avant le mois de juin. La création d’un poste d’Administrateur général des données soulignerait la dynamique de modernisation de l’État français et apporterait une réponse concrète au développement croissant de l’Open Data.

 

La ministre de la Réforme de l’État et de la Fonction publique a annoncé mercredi 21 mai en conseil des ministres, la nomination prochaine d’une personne en charge de l’administration générale des données. Pour l’instant, une agence spécialisée est en charge de la politique Open Data de notre gouvernement. Son dirigeant, Henri Verdier, serait d’ailleurs fortement pressenti pour le poste au ministère.

 

Avec l’arrivée du Big Data, les entreprises doivent se renouveler. Le poste de Chief Data Officer est encore peu répandu même dans le secteur privé. La création de ce type de poste au sein d’un gouvernement serait donc une première. Par ailleurs, ce haut responsable aurait accès à toutes les données détenues par l’administration de l’État et ses opérateurs. Ce droit à la « data perquisition » pourrait ainsi s’avérer inquiétant pour certaines personnes soucieuses de la confidentialité de leurs données.

 

Pas de raison de s’inquiéter pour l’instant, le rôle du Chief Data Officer sera premièrement d’organiser le décloisonnement des données au sein de l’administration et de « veiller à la production ou à l’acquisition de données essentielles » dans le but d’aider le gouvernement ainsi que la politique publique à améliorer leur fonctionnement au travers des milliers d’informations récoltées.

Partager avec votre communauté
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • email

Poster un commentaire

Les champs obligatoires sont signalés par des *

*


cinq − 5 =