Quarks : l’outil open source d’IBM pour le développement objet

Modèle de programmation et environnement d’exécution destiné à être embarqué dans des passerelles et dispositifs, Quarks vient de faire son entrée dans la cour des outils open source de développement dédiés à l’Internet des objets. Basé sur IBM InfoSphere Streams, la force de cette plateforme est de donner le jour à des applications capables d’ingérer, d’analyser et de mettre en corrélation rapidement des informations issues de milliers de sources en temps réel.

 

Utilisé en conjonction avec des solutions propriétaires ou open source comme Apache Kafta, Spark et Storm, la solution d’IBM permet ainsi d’implémenter et de déployer des analyses de pointe sur divers flux de données et dispositifs. Quark fournit ainsi un moyen de répondre rapidement aux données en temps réel. En situation de danger, des données critiques pourraient ainsi grâce à la solution d’IBM être rapportées immédiatement et permettre aux acteurs de prendre les mesures nécessaires.

 

Rapidité mais aussi efficacité, Quark s’envisage aussi comme un moyen de collecter des données sur une gamme de dispositifs connectés pour un usage unique. « A une époque où tout est en train de devenir connecté, l’internet des objets présente une grande opportunité pour découvrir de nouvelles perspectives. Cependant, les données de l’IdO doivent être transmises sur un réseau de communications puis analysées par une application centralisée – un processus qui est à la fois coûteux et fastidieux. Quarks corrige ces limitations existantes », indique IBM.

 

Disponible en open source, Quark est encore en cours de développement. IBM souhaite sans doute, par la mise à disposition de l’outil, bâtir une communauté de développeurs intéressés par sa technologie. En ferez-vous partie ?

 

Télécharger Quarks : https://github.com/quarks-edge/quarks/releases

Partager avec votre communauté
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • email

Poster un commentaire

Les champs obligatoires sont signalés par des *

*


4 + = six