Pokémon Go : la nouvelle expérience de réalité augmentée

Attrapez-les tous ! Depuis quelques jours, ce slogan est dans la bouche des utilisateurs de la nouvelle application Pokémon Go, disponible pour le moment uniquement en Asie, en Océanie et en Amérique du Nord. La sortie de ce jeu gratuit en réalité augmentée pour smartphone a fait l’effet d’un raz de marée.

 

Développé par The Pokémon Company, Nintendo et Niantic, ancienne filiale de Google, le but du jeu est de capturer les plus possible de créatures virtuelles dans le monde réel, grâce à l’appareil photo et la géolocalisation du smartphone. L’écran du téléphone affiche une carte des rues et des alentours, dans lesquels il faut débusquer les fameux Pokémon.

 

L’application est collaborative et permet aux différents joueurs d’échanger entre eux pour travailler ensemble, car ils arpentent les mêmes endroits. Pokémon Go a été téléchargé 7,5 millions de fois aux Etats-Unis et génère actuellement 1,6 millions de dollars de recettes par jour sur iOS. L’action Nintendo a augmenté de 70% en bourse. Un tel engouement n’étant pas prévu, Niantic rencontre même des problématiques de saturation de serveurs.

 

Niantic n’a pas communiqué de date de sortie pour l’Europe. Néanmoins, la firme a laissé entendre que le jeu devrait être déployé, pour commencer, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Les joueurs européens devront faire preuve de plus de vigilance que leurs homologues américains. Plusieurs utilisateurs de Pokémon Go, obnubilés par leur smartphone, se sont effectivement retrouvés dans des situations cocasses, incongrues, voire dangereuses, oubliant qu’il ne s’agit pas que de virtuel…

Partager avec votre communauté
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • email

Poster un commentaire

Les champs obligatoires sont signalés par des *

*


7 + = dix