Le temps de chargement d’une batterie réduit à quelques secondes

Les chercheurs de l’université Drexler de Philadelphie ont mis au point un mécanisme innovant, réduisant le temps de chargement des appareils à batterie à seulement quelques secondes. Le fonctionnement se fait grâce à un système conçu à partir d’un matériau hautement conducteur et bidimensionnel.

 

Appelé MXene, le nanomatériau permettant cette performance est composé de carbonne, d’oxyde et de métaux conducteurs formant de nombreuses couches. L’assemblage ainsi constitué permet alors d’augmenter sa capacité de stockage et laisse place à l’activité des ions. Ce sont ces derniers qui restituent l’énergie nécessaire au chargement d’un appareil pourvu d’une batterie.

 

Un dispositif performant : entre batterie et supercondensateur

Les chercheurs ont également implémenté une électrode permettant aux ions de se déplacer très rapidement via une sorte « d’autoroute », accélérant ainsi le mécanisme. Ce système combine donc les avantages de la batterie et du super condensateur. L’avantage du premier étant la grande capacité de stockage d’énergie et la rapidité et la puissance de chargement pour le second.

 

Très prometteuse, la technologie devra cependant passer le cap de la recherche et parvenir à son industrialisation pour pouvoir prétendre révolutionner le fonctionnement des appareils à batterie d’aujourd’hui. Il faudra donc certainement patienter de longues années avant de voir ce système se répandre et réduire considérablement les temps de chargement des smartphones et autres véhicules électriques.

Partager avec votre communauté
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • email

Poster un commentaire

Les champs obligatoires sont signalés par des *

*


− 6 = trois