La bataille de la 4G+ est lancée

Alors que la guerre de la 4G bat son plein, les opérateurs téléphoniques se lancent déjà dans la course à la 4G+. C’est Bouygues Telecom qui fût le premier à activer la technologie LTE-Advanced sur son réseau mobile en juin dernier, ce qui fait de lui le premier acteur français à lancer ce très haut débit.

 

A l’heure actuelle, seulement huit villes sont couvertes par la 4G+ en France : Paris, Lyon, Bordeaux, Grenoble, Vanves, Malakoff, Issy-les-Moulineaux et Rosny-sous-Bois en banlieue parisienne. La filiale du groupe BTP prévoit par ailleurs de couvrir 16 autres villes dès la rentrée prochaine.

 

Orange a également annoncé sa volonté de déployer la LTE-A en France avec un débit pouvant atteindre les 220 Mbits/s en réception. L’opérateur historique s’appuie sur un lot de 10 MHz dans la bande à 800MHz. Pour Bouygues, la 4G et 4G+ utilisent une bande à 1800 MHz. Ce dernier a notamment commencé à mener des tests pour témoigner de la rapidité de ce nouveau réseau qui avoisinerait les 170 Mbits/s dans la capitale. Cependant, ces performances pourraient se dégrader dès lors que plusieurs utilisateurs se connecteraient simultanément à la même antenne.

 

Avec un tel débit, Bouygues Telecom évoque un confort de navigation comparable à celui de la fibre optique pour les utilisateurs. Les transferts de fichiers lourds ou encore la visioconférence en haute définition devraient donc être positivement impactés par la rapidité offerte par cette nouvelle technologie.

Partager avec votre communauté
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • email

Poster un commentaire

Les champs obligatoires sont signalés par des *

*


2 × = huit